Conception

LUDSKIPRODUCTION

 

avec XWebDesignor


LUDSKIPRODUCTION2010

mentions légales

Cliquez sur les images pour  agrandir. 

.

Après avoir étudié le théâtre et le chant aux Conservatoires de Cholet et d'Angers, Vanessa Le Charlès intègre le CNSMD de Paris dans la classe de Gerda Hartman et obtient son Prix avec mention très bien en 2006. Durant son cursus, elle travaille notamment avec Jeff Cohen, Susan Manoff, Olivier Reboul et Nicolau de Figueiredo pour le répertoire baroque. Elle se distingue par ailleurs dans différents concours par ses qualités d'interprétation, dont le Concours International Placido Domingo 2006.jeunes voix


Parallèlement à ses études, la Chef d'Orchestre Mélanie Thiébaut lui confie sa première Donna Elvira/Don Giovanni en Suisse. Elles se retrouvent plus tard à l'Opéra de Limoges pour le Requiem de Mozart, le Stabat Mater de Pergolèse et King Arthur de Purcell.

Entretemps, Vanessa Le Charlès interprète également la Nouvelle Prieure/les Dialogues des Carmélites, et Prima Donna Eleonora/Prima la musica e poi le parole de Salieri sous la direction de Laurence Equilbey.

Sa rencontre avec Mireille Laroche à La Péniche Opéra lui permet de développer et de nourrir son talent de comédienne, entre autres dans des rôles travestis tels Poucet/La Forêt bleue d'Aubert, Mazet/La Colombe de Gounod ou Elie/La Machine à Rire de Tuigi qu'elle interprète à la Salle Pleyel et en tournée avec l'Orchestre National d'Ile-de-France.


Dernièrement, on a pu l'entendre dans Malwina/Der Vampyr  de Marschner à l'Opéra de Rennes et à Szeged (retransmission en direct sur MezzoTV) ; Donna Elvira au Théâtre du Châtelet dans La Leçon d'opéra de Jean-François Zygel ; Moira (une vieille diva suicidaire)/Vous qui savez sur une musique de Thierry Escaich d'après Mozart avec l'Opéra Studio de l'Opéra de Lyon sous la direction de Jean-Paul Fouchécourt, ou encore dans Alice/Le Comte Ory à l'Opéra de Lyon.  En juin 2016, elle est invitée à l'Opéra de Marseille pour La suivante de Lady Macbeth/MACBETH.


Au concert, Vanessa Le Charlès se produit dans le répertoire baroque avec Nicolau De Figueiredo dans des œuvres de Charpentier, Carissimi, Vivaldi et Haydn à l'Oratoire du Louvre ou en Suisse dans le rôle de Dido/Dido and Aeneas de Purcell sur instruments d'époque. Sa voix s'épanouit dans le répertoire de Berlioz et elle interprète notamment les Scènes Lyriques et des Nuits d'été sous la direction de Benjamin Pionnier à l'Opéra National de Lorraine ; Les Nuits d'été avec l'Orchestre Symphonique d'Orléans dirigé par Jean-Jacques Kantorow ; la Mort de Cléopâtre avec l'Orchestre National des Pays de la Loire dirigé par Laurence Equilbey (enregistrement Radio-France).


Son type de voix la mène également à aborder le répertoire wagnérien. Elle est sélectionnée pour le concours des jeunes voix wagnériennes à Bayreuth 2012, et est co-auteure de l'ouvrage : « Découvrir Wagner », paru en 2013 aux éditions Ellipses pour le bicentenaire de la naissance du compositeur.


Vanessa Le Charlès affectionne également le récital et se produit dans des Lieder de Berg, Strauss, Mahler ou des mélodies d'Aubert, Liszt et Granados aux Folles journées de Nantes et au Davos Festival Young Artists in Concert en Suisse en duos avec le guitariste Emmanuel Rossfelder et le pianiste Wilhem Latchoumia .


Jean-Louis Pichon lui offre sa première TOSCA à l'Opéra de Saint-Etienne dans la mise en scène de Louis Désiré fin 2015. « une prise de rôle avec un jeu et une interprétation théâtrale des plus saisissants et d'une justesse bluffante ». Puis le rôle de la nouvelle prieure, Madame Lidoine / Des Dialogues des Carmélites, très salué par la critique.


En 2018, elle sera Brünhilde dans Siegfried et le seigneur de l'anneau d'après l'adaptation du drame musical de R.Wagner.



grandebretagne
biographie-sans-nom-optimise pdf_logo comp

Télécharger

en pdf

Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com